Haut
  • -10 000
  • -9 000
  • -8 000
  • -7 000
  • -6 000
  • -5 000
  • -4 000
  • -3 000
  • -2 000
  • -1 000
  • 0
  • 1 000
  • 2 000

Docteur Jean-Georges Rozoy


Résumé des abréviations utilisées dans les articles : consulter la liste.

1976

Dr J.G. ROZOY

« Craches » ou « croches » de cerfs ?



Les canines de cerf, perforées ou non, sont fréquemment retrouvées dans les couches préhistoriques (et même historiques, ce qui sort de notre propos). Les auteurs les désignent presque indifféremment comme « craches » (avec ou sans accent circonflexe) ou « croches ». Ayant eu la curiosité de chercher dans des dictionnaires assez complets (Littré, Robert et quelques autres), j'ai été surpris de n'y trouver ni l'une ni l'autre forme. Mais dans un livre consacré au cerf (Verlinder et Janti : « Le Cerf et sa chasse », Paris, Crépin-Leblond, 27 cm, 239 p.), j'ai trouvé l'indication que les Cerfs des deux sexes portent des canines supérieures peu développées nommées « crochets », et que celles-ci sont peu solidement implantées. Elles peuvent donc être tombées avant l'abattage de l'animal, et ceci peut être un facteur de rareté et donc un élément de base pour leur attribuer une valeur particulière.

Toutefois la fréquence d'emploi du terme « crache » paraît supposer une autre origine. Des collègues peuvent-ils nous renseigner sur la forme correcte ou tout au moins logique, voire sur les deux origines (ou plus s'il y a lieu) ? Et pourquoi ces dents portées par les deux sexes passent-elles pour un symbole mâle ? Autant connaître les choses dont on parle ! Merci d'avance.


Résumé des abréviations utilisées dans les articles : consulter la liste.

© Jean-Georges Rozoy - Tous droits réservés 2016