Figure 39

Fig. 39 - Poids de meulière brûlée à l'A.T. X.

La dispersion en est beaucoup plus égale que celle des déchets de silex ou des outils (voir fig. 3, 4 et 5). Lors de la réfection des foyers, on a dispersé les cailloux éclatés dans tout le camp (et peut-être au-delà) où ils se sont incorporés rapidement au sol sableux.